Lorsqu'un produit s'exporte, son packaging est parfois ajusté pour répondre aux goûts du public. Les boites des jeux Atari n'ont pas connu ce phénomène... mais il y a quelques exceptions.

PARTICIPEZ ET GAGNEZ ! Cet article prétend à l'exhaustivité. Mais nul n'est parfait : Si vous connaissez un titre Atari 2600 répondant aux critères exposés ci-contre et parvenez à trouver un jeu supplémentaire qui ne figure pas sur cette page, rendez-vous en bas de cette page pour gagner le livre des jeux vidéo !


Du Ntsc vers le Pal
On connaît bien les problèmes de couleurs à l'écran avec les jeux Atari 2600 Ntsc sur console Pal, sans parler du Sécam. Mais ce qui est moins connu, c'est la différence de couleur de certaines boites lorsqu'elles ont été « converties » en Pal.


Du bleu au violet
Le changement de couleur de Video Pinball pourrait être du à une erreur de colorimétrie car on constate que même l'illustration a viré au violet, comme si le procédé d'impression avait allégé l'image en cyan. Par ailleurs, les textes ont subi un réagencements qui se généralisera sur les boites Pal : le titre est déplacé et les variantes (Game Select) on disparues. En effet, les boites Pal comprenant des textes additionnels en cinq langues, il n'y a plus assez de place pour les afficher.





Quatre jeux verts en Ntsc
Il est étonnant que le fond vert de Golf (qui évoque pourtant bien le terrain sur lequel se passe l'action), soit devenu bleu. L'idée principale a sûrement été d'apporter un meilleur contraste entre la teinte générale de l'illustration de Steve Hendricks et celle du boîtier. D'un point de vue symbolique, le boitier évoque maintenant le ciel dans lequel la balle s'envole, plutôt que le gazon sur lequel elle attérit.

Le vert très clair de la version Ntsc de Surround laisse place à un violet assez sombre, presque prune. Ce changement fait quelques rappels de teintes avec le dessin de Cliff Spohn, et l'ensemble du boitier gagne ainsi en lisibilité : le titre ressort bien mieux, ainsi que les textes complémentaires. Ce simple changement renforce le caractère du packaging.

Troisième boite verte de notre série, celle de Pelé's Soccer a aussi changé de couleurs en Pal pour devenir... verte ! Mais cette fois, il est bien plus profond et rehausse l'illustration de James Kelly. Comme pour les boitiers commentés ci-dessus, celui-ci gagne aussi en visibilité avec un contraste légèrement rehaussé.

Pas de doute, cette fois, la couleur de la boite a été intentionnellement modifiée. Le vert de Berzerk, peut-être jugé trop terne par le département marketing, a été drastiquement remplacé par un rouge vif en accord avec l'illustration de Hiro Kimura. On remarque au passage deux particularités sur la boite Ntsc : d'une part la réduction du titre du jeu au profit de la marque Atari, ce qui apparaît semble se généraliser à partir de 1981. Par ailleurs, il y a un triangle jaune en bas à droite, mentionnant que le jeu est accompagné d'une bande. Ces BD n'ont jamais été traduites en français (ni en aucune autre langue).




Deux jeux marrons
Warlords et Slot Racers avaient originellement des boites marrons, la première, claire et la seconde plutôt sombre. Les versions Pal sont plus attractives : Warlords devenu orange a une meilleure dynamique et la teinte générale du boitier fait un bel écho avec l'image du guerrier (c'est un des programmeurs de chez Atari, Jim Huether, qui a servi de modèle à l'illustrateur Steve Hendricks).

Quant à Slot Racers, le changement de couleur opéré vers le bleu donne une profondeur, qui évoque un peu l'univers de Tron (illustration de John Enright). Tous ceux qui se sont essayés à ce jeu complètement fou, ont eu bien du mal à y comprendre quelque chose, mais après avoir surmonté les premières difficultés, ils ont eu droit à des duels endiablés.






Deux boites rouges
Créé par des étudiants en 1961 sur le PDP-1 du MIT, Spacewar! est un des premiers jeux vidéo et sera adapté pour les premières bornes de jeu vidéo dix ans plus tard : Galaxy Game et Computer Space (par la société Syzygy qui deviendra très vite Atari). C'est toujours sur cette base de gameplay qu'est conçu Space War : deux vaisseaux qui se déplacent à la manière de celui d'Asteroids, s'affrontent dans l'espace. Le passage de la boite du rouge au violet offre une belle harmonie avec l'illustration (de Rick Guidice) et plonge mieux le spectateur dans la magie de l'espace.

Quant à Math Gran Prix, il gagne en dynamique avec une boite qui est cette fois jaune orangé (illustration de Warren Chang). Comme pour Berzerk, la boite Ntsc de ce jeu de 1982 a un titre réduit et le grand logo Atari.



Un cas particulier
Hunt & Score est un jeu de mémoire. Le titre n'a pas du faire mouche, car Atari a finalement décidé de renommer ce jeu A Game of Concentration (y compris ultérieurement pour la version Ntsc). L'éditeur en a profité pour passer la boite de fushia à un beau vert pomme. Moins agressif, ce packaging s'harmonise mieux avec l'illustration de Susan Jaekel.



Une exception tardive
Defender a d'abord été édité en Pal dans une boite qui avait le même bleu que celle du Ntsc (non représentée ici). C'est plus tardivement que le jeu Pal a été réédité dans une boite bleu clair (ci-contre). Notez au passage les deux particularités de la boite Ntsc que l'on avait déjà mentionnées pour Berzerk et Math Gran Prix.


Un cas à part
Bien que sortant du cadre de notre article sur les changement de couleur du fond des boites Atari 2600, ce cas nous a semblé suffisamment proche pour figurer ici : cette fois, c'est l'illustration qui a été changée. À l'origine, Hiro Kimura avait réalisé l'image de droite, mais le département marketing préférait que l'on reconnaisse le héros du jeu sans ambiguïté, et a demandé à l'illustrateur de simplifier son dessin à l'extrême. Au final, seule la version Pal a connu la boite avec le beau Pac-Man de droite.


Vous connaissez un cas similaire qui ne figure pas ici ? Envoyez-nous vos photos. et gagnez un exemplaire du livre de l'histoire des jeux vidéo.